Honorer le 15 août malgré tout !mais pas n’importe comment…

Pour ce 15 août, le comité de la Marche Saint-Victor de Petigny à tout de même voulu honorer ses traditions en fleurissants les lieux cultes.

Le comité tient bon et voulait honorer le 15 août malgré les événements actuels.

En effet, 2020 était le signe des 40 ans de la marche Saint-Victor, et c'est plus que déçu que le comité fait face à l'annulation de leur événement tant attendu. C'est pourquoi ce dernier a décidé d'honorer ses traditions primaires malgré que l'événement n'ait pas lieu.

Une façon de maintenir notre reconnaissance...

Et pour ce faire: les officiers qui, d'habitude, honorent les lieux sacrés lors de la journée de la procession des quatre Notre-Dame, ont eu l'occasion de se rendre à nouveau sur place pour fleurir ces lieux, en reconnaissance de leur protection accordée chaque année, ceux-ci octroyant également un petit air de marche à chaque fois, joué par l'un de nos fervents jeunes soldats.

Ce n'est sans doute pas grand chose par rapport à ce qui était prévu pour honorer les 40 ans de cette marche folklorique ayant vu le jour en 1980, mais cela semblait être le strict minimum pour honorer cette édition 2020, qui nous le rappelons, ne sera pas comptabilisée dans les années de marche.

Saint-Victor sur son cheval

Quelques photos et explications...

Chapelle de Notre-Dame de Foy

La chapelle de Notre-Dame de Foy

Honorée habituellement par l'officier du groupe de la dernière-guérite, fût fleurie ce 15 août 2020 par David BASTIN. Cette chapelle se situe sur un sentier en direction des Monts du village.

Chapelle de Notre-Dame de Bon Secours

La chapelle de Notre-Dame de Bon Secours

Honorée habituellement par l'officier du groupe de grenadiers, elle fût fleurie ce 15 août 2020 par Steve et Kévin GILLET. Cette chapelle se situe à la rue Chéreulle, au niveau de la deuxième intersection.

Chapelle de Notre-Dame du Rosaire

La chapelle de Notre-Dame du Rosaire

Honorée habituellement par les officiers des groupes de la jeune-garde et des vivandières, fût fleurie ce 15 août 2020 par Eugénie et Lydie NICOLAS. Cette chapelle se situe à l'intersection des rues Culot-Haut et Augile.

Chapelle de Notre-Dame de Grâce

La chapelle de Notre-Dame de Grâce

Honorée habituellement par l'officier du groupe des gendarmes, celle-ci fût fleurie ce 15 août 2020 par Martin JAUMOTTE, à la demande de Cécile FRANÇOIS. Cette chapelle se situe au niveau de la nationale 99 en direction de Couvin, au niveau de l'intersection avec la rue Savary.

D'autres lieux également honorés chaque année

En plus des quatre Notre-Dame, la marche honore trois autres lieux du village qui ont tout autant leur importance.
C'est pourquoi cette année, nous avons également décidé de les fleurir.

Monument aux morts dans le parc

Le Monument

Honoré habituellement par l'adjudant de la marche, ce monument fût fleuri ce 15 août 2020 par lui-même, et qui plus est, le président de la marche: Jacques MEYAN. Ce monument est situé dans le parc du village, celui-ci étant ouvert au public exceptionnellement à cette date car en d'autres temps, ce dernier est fermé.

HR

La chapelle saint-Antoine

Honorée habituellement par l'officier de la garde-drapeau, cette chapelle fût fleurie ce 15 août 2020 par Tony LENOIR. Cette chapelle est située à l'entrée du village en venant de Nismes, et est maintenue dans l'état par la famille Lenoir depuis des années.

Chapelle Saint-Antoine
HR
Chapelle dans le cimetière

La chapelle au sein du cimetière

Honorée habituellement par le diacre qui accompagne le cortège de la marche depuis l'église après la bénédiction, ce monument fût fleuri ce 15 août 2020 par le capitaine des grenadiers, Vincent PIRET. Cette chapelle, située en plein centre du cimetière du village, est honorée à la mémoire de tous les marcheurs et toutes les marcheuses qui nous ont quittés.

Icone Covid Safety

Toutes les mesures recommandées par le Conseil National de Sécurité ont été respectées.

C'était ce que le comité voulait absolument : respecter ces mesures pour montrer l'exemple. Et nous l'avons fait.

Le nombre maximum actuellement autorisé a été respecté car ce sont des bulles de maximum 4 personnes qui sont allées aux différents endroits, et chaque personne de cette même bulle s'est vue obligée de porter le masque et de tenir ses distanciations sociales d'un mètre cinquante. Les différentes bulles ne se sont pas croisées au cours de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils