Les vivandières

Groupe créé en 2014

À l'initiative de Lydie Nicolas, auparavant cantinière-major, le groupe avait plusieurs buts à atteindre. Le premier objectif visé était de permettre aux jeunes filles (petites cantinières), devenues trop grandes que pour rester dans le groupe de la jeune-garde, de trouver une place dans un groupe de « grands », puisque notre marche n'accepte qu'un nombre équitable de cantinières-goutte et portes-chapeau au sein de ses différentes compagnies. Depuis 2014, ces jeunes filles peuvent alors endosser ce rôle de vivandière en attendant qu'une place se libère.

Dévouées, vous dites?

Très vite, le rôle de vivandière a évolué. Une autre raison d'être du groupe voit le jour: celui de vendre les objets publicitaires proposés par le comité, c'est comme cela que les vivandières seront responsables officielles de la vente des badges collector. Le groupe se chargera également de transporter les bouteilles de goutte afin de remplir les tonneaux des cantinières. Elles servent aussi l'apéritif le jour de la sortie traditionnelle dans les quartiers du village et elles aident également lors du bivouac.

Lorsqu'elle était encore cantinière chez les Flanqueurs, Sandrine COQUETTE lança un concept innovant : « Une pipe à 1 euro ». Il s'agit là d'une vente de saucisses mi-sèches, dans le but de rassasier un instant les marcheurs Petignolais et d'adoucir un peu leurs estomacs.

Une place au comité

Depuis la création du groupe, aucune représentation physique n'était désignée pour représenter celui-ci lors des réunions du comité. Hors le comité est composé de représentants de chacun des groupes lors de ses réunions (les officiers et sous-officiers étant commis d'office). En 2018, le comité réclamera qu'une responsable soit désignée, c'est Lydie Nicolas qui rejoindra le comité.

Un costume historique

Le costume des vivandières est reconnaissable d'entre tous. Et pour cause! Le costume de celles-ci a été reconstitué sur base de photos datant des premières éditions de la marche Saint-Victor, et donc en l'honneur des premières cantinières présentes en 1980. Un costume qui se veut donc riche en histoire, et en décorations, réalisés par Yvette Dehon à la création du groupe.

Premièrement constitué en bleu et rouge, il sera modifié en noir pour être mis aux couleurs des nouveaux costumes des grenadiers. Le costume des vivandières est constitué d'une jupe noire, les galons sont rouges. Il comporte également une veste, avec des gallons en plein centre, et riche en boutons argentés. Elles portent fièrement un panier réalisé par un artisan du village (Jacques Nicolas) au travers de leurs mitaines blanches en dentelle. Sur leur tête, un calot rouge au gallon noir, avec une floche rouge tombante.

Petites anecdotes

Les vivandières sont situées, dans les rangs, entre le groupe de la garde-drapeau et le groupe des grenadiers. Vous pourrez voir dans leurs rangs, qu'une petite charrette portant un coffre est tirée par ces braves vivandières... Ce coffre se verra baptisé "Robert" par les filles du groupe, en hommage à Robert Dubuc.

Les vivandières originelles

Léa SIMON, Angèle JAUMOTTE, Alizée LICOT, Sandrine COQUETTE, Yvette DEHON, Mélanie PAQUET et Lydie NICOLAS.

Groupe des vivandières
Groupe des vivandières
Costume de vivandières
Costume de vivandières
Costume de vivandières
Costume de vivandières