Les grenadiers

Un peu d'histoire...

Les grenadiers forment un groupe de soldats qui se distinguent par l'utilisation de la grenade dont ils se servent afin de créer, par le choc, des brèches qu'ils utiliseront. Ils formeront, par la suite, des unités d'élite, mais la grenade ne sera plus ou peu utilisée.

Depuis le début

Dans la marche de la Saint-Victor, le peloton des grenadiers est apparu dès la première parution de la marche, c'est à dire en 1980. Le chef de ce peloton est nommé « capitaine ». Se sont succédés à ce poste: Jean-Pierre PEETERS, Willy NICOLAS, Eddy SIMON, et depuis 2008 jusqu'à aujourd'hui : Vincent PIRET.

Grenadiers
Grenadiers

Le groupe se positionne

Au sein de la marche les grenadiers se trouvent entre la garde-drapeau et les gendarmes. Toutefois, depuis la création du groupe des vivandières en 2014 et le souhait de celles-ci de vouloir être proches du groupe des grenadiers, elles seront placées juste avant ce groupe. Parmi toutes les compagnies de la marche, celle des grenadiers est, normalement, celle qui comptabilise le plus de fusils.

Il est bon de savoir que le Major et le Maréchal précèdent, eux aussi, le groupe des grenadiers.

Groupe des grenadiers 2018
Groupe des grenadiers 2018

Le costume subtil !

Les grenadiers sont reconnaissables grâce à leur costume. Contrairement aux gendarmes qui ont un pantalon jaune, les grenadiers en ont un blanc. En comparaison aux soldats de la garde étendard qui ont des guêtres blanches, les grenadiers en ont des noires. Ils ont également un colback (un couvre-chef militaire d’origine turque), qu'ils délaissent à certains moments moins solennels, remplacé par un calot.

Quelques petits détails

C'est un sergent grenadier qui est chargé de distribuer la poudre à tous les tireurs de toutes les compagnies.

Autrefois, la Notre-Dame du Rosaire était sortie lors de la marche, et c'était aux grenadiers que revenait l'honneur de porter celle-ci d'arrêts en arrêts.

Les grenadiers comptent dans leur rang, Jean-Michel PEETERS, le fils d'un des fondateurs de la marche et ancien capitaine: Jean-Pierre PEETERS.

Sergent poudre
Fanion des grenadiers
Fanion des grenadiers

Il n'y a pas que le fusil qui compte...

En effet, on pourrait croire que c'est le fusil qui permet de distinguer un grenadier d'un autre soldat, toutefois, d'autres compagnies ont également des tireurs : les flanqueurs, les gendarmes et la garde-drapeau.

Un fanion qui se démarque...

Toutefois, le groupe des grenadiers est le seul à vous présenter un fanion monté sur fusil, fixé sur une baïonnette. De quoi se démarquer des autres fanions, et on ne parle pas que du poids !